Blog

  • 3400Views
  • /
  • 8 Comments
  • /
  • in 14 - Cambodge, Asie
  • /
  • by arkete

Le passage de la frontière cambodgienne se déroule sans encombre. Les visas sont établis en 10 minutes chrono, moyennant un petit bakchich de quelques bahts, et le carnet de passage en douane n’est qu’une formalité !

Le Cambodge sera notre 4ème pays visité en Asie du sud-est et nous garantit d’être très différent des 3 premiers. Nous venons à peine de quitter un pays touristique, avec de belles infrastructures (routes, restaurants, parcs nationaux, villes et villages…) et où les différences sociales, même si elles existent, ne nous ont pas apparues très marquées. Là, dès le poste frontière de Poipet, nous sommes surpris par cette fourmilière géante et très poussiéreuse ! Des enfants nus jouent dans les détritus, des personnes âgées ou mutilées vivent de la mendicité, des marchés improvisés étalent poissons et viandes quasi à même le sol, l’ambiance est déjà aux antipodes de ce que nous avons connu jusque là.

Nous fonçons droit vers la ville de Siemp Reap, porte d’entrée de la cité d’Angkor. La proximité des ruines fait qu’ici il y a sans doute autant d’autochtones que de touristes. Le premier jour nous permet de prendre nos marques et de flâner tranquillement dans les rues. La ville est agréable avec le Psar Chas (son vieux marché), les magasins d’artisans, les rues animées ou les promenades le long de la rivière. Cela permet surtout de faire le tour des hôtels et de repérer ceux qui voudront bien partager leur piscine avec nous, car la chaleur ici est de nouveau accablante. Nous alternerons nos nuits entre 2 domiciles : un hôtel sans charme, mais avec piscine et électricité, et un très joli temple (ou pagode) bien placé et avec la possibilité de recharger en eau, mais qui nous assure un réveil au tambour à 4h00 du mat !

1-Siem-Reap-1 3-Siem-Reap-3 5-Siem-Reap-5

 

 

 

 

 

6-Siem-reap-6 2-Siem-Reap-2

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous prenons possession de nos pass 3 jours… et sommes prêt pour notre marathon des ruines ! Pour faciliter l’excursion dans cette Atlantide tropicale de 400 km2, nous opterons pour le touc-touc. Il vous dépose devant les temples de votre choix, attend patiemment votre retour, vous indique les meilleurs restos pour le déjeuner et procure un peu de fraîcheur entre 2 visites sous le soleil. Merci à Sim notre chauffeur !!!

Nous commençons par le plus célèbre, le plus grand et le plus majestueux des temples : Angkor Wat dédié au Dieu suprême de l’hindouisme, Vishnou. Les murs d’enceinte annoncent déjà la couleur : 1km par 0,8km, des douves de 190m de large (infestées par des crocodiles… à l’époque seulement) et au loin les 5 tours de ce temple-montagne. Nous n’avions pas visité une telle merveille culturelle et architecturale depuis le Machu Pichu. Nous avons bien cherché la famille Bourjea, qui bien souvent réapparaissent comme par enchantement au milieu des ruines, mais cette fois-ci pas de trace de nos « compagnons de route ».

7-Angkor-Vat-1 15-IMG_9923 14-Angkor-Vat-5

 

 

 

 

 

8-Angkor-Vat-8 9-Angkor-Vat-2 11-Angkor-Vat-6

 

 

 

 

 

13-Angkor-Vat-10 12-Angkor-Vat-9 10-Angkor-Vat-4

 

 

 

 

 

Un petit tour au Ta Keo pour profiter de la vue sur la forêt et nous nous attaquons à un 2ème monstre sacré : le Ta Phrom. Alors qu’Angkor Wat n’est qu’harmonie et clarté, Ta Phrom dégage une atmosphère magique et un parfum d’aventure, parce qu’il est resté livré à la jungle. Les fromagers semblent être des géants dévorant une à une chaque pierre du temple. On a envie de jouer aux archéologues découvrant pour la première fois ce joyau, à condition faire abstraction des centaines de chinois et coréens qui mitraillent tout ce qui bouge ou ne bouge pas. Le site est tellement exceptionnel qu’il a servi de décor au film Tomb Rider avec Angelina Joli. Malia joue les Lara Croft en passant d’une pièce à une autre en sautant sur les pierres qui gisent au sol, attention à la chute… ouille !!! Difficile d’imaginer qu’il y a 8 siècles, ce « monastère du roi » abritait 260 divinités, servies par  12 640 fidèles vivant dans l’enceinte de 60ha de cette ville dans la ville.

Nous croisons très peu d’enfants. Il est vrai que la chaleur ainsi que les kilomètres de ruines sont un peu difficiles à appréhender avec des petits, mais les filles sont ravies de chercher leur chemin dans ces labyrinthes de racines et de feuillages.

17-Ta-Keo-2 19-Ta-Phrom-2 20-Ta-Phrom-3

 

 

 

 

 

22-Ta-Phrom-5 24-Ta-Phrom-7 25-Angkor-Thom-8

 

 

 

 

 

Pour notre 2ème jour, nous partons à la découverte d’un autre temple célèbre pour son côté énigmatique : le Bayon. Pour y accéder nous empruntons la porte sud de l’ancienne ville royale, une arche de 23m de haut surmontée d’un mystérieux personnage à 4 visages. De chaque côté du pont franchissant les douves, 54 statues de géants soutenant le naga sacré évoque le « barattage de la mer de lait » (fabriquant le nectar d’immortalité). A l’intérieur du temple, aussi appelé la montagne magique, des dizaines de visages étranges nous surveillent alors que nous déambulons au milieu des tours.

26-Angkor-Thom-9 27-Angkor-Thom-11 28-Bayon-1

 

 

 

 

 

30-Bayon-4 29-Bayon-2 32-Bayon-10

 

 

 

 

 

Dans Angkor Thom, nous admirons également le Baphuon, les terrasses des Éléphants et du Roi Lépreux et enfin le palais Royal. Encore difficile de croire que cette ancienne capitale, désormais peuplée d’arbres et de vaches, hébergea jusqu’à 100.000 habitants au moyen âge.

36-Angkor-Thom-2 37-Angkor-Thom-1 39-Angkor-Thom-5

 

 

 

 

 

Voici 2 journées bien remplies à visiter ces vestiges mystérieux, nous méritons une pause et décidons de partir à la découverte du lac Tonlé Sap. C’est le plus grand lac d’Asie du Sud-Est et la mère nourricière du Cambodge. Fonctionnant comme un véritable cœur, il se gonfle et se dégonfle au rythme des moussons, multipliant sa surface par 4 et sa profondeur par 10. A la fin de la saison des pluies, le Mékong en cru atteint un niveau supérieur à celui du lac, obligeant la rivière qui l’alimente à s’inverser. Un peu comme le lac Titicaca en Amérique du Sud, le lac Tonlé Sap est devenu le lieu de résidence de milliers d’habitants installés dans des villages flottants ou sur pilotis. Le tour en bateau est excessivement cher, nous préférons donc monter au sommet d’une petite colline d’où la vue panoramique est superbe.

42-Tonle-Sap-2 43-Tonle-Sap-3 44-Tonle-Sap-4

 

 

 

 

 

45-Tonle-Sap-5 47-Tonle-Sap-8 50-Tonle-Sap-11

 

 

 

 

 

Cette petite échappée en dehors des circuits classiques, nous permet de faire un tour du côté du groupe de temples de Roluos, au milieu d’une nature très bucolique. C’est aussi une opportunité pour rencontrer la population locale qui est à 10.000 lieux du flux touristiques de Siem Reap et des millions de dollars brassés chaque jour. Le contraste est assez frappant et il est parfois désagréable de se promener entre ces maisons de fortunes, on se sent une peu comme des « voyeurs ». Mais un simple sourire de Malia et de Julie est aussitôt répondu par des cris joyeux et des rires en retour. Ils n’ont pas grand-chose et vivent de façon très précaire, mais gardent toujours un joli sourire qui illumine leurs visages.

49-Tonle-Sap-9 51-Tonle-Sap-12 52-Roluos-2

 

 

 

 

 

Pour notre dernière journée d’excursion, nous décidons de prendre notre temps, de visiter des temples plus éloignés et de profiter de la campagne environnant à bord de notre camping-car. Notre première étape : le Banteay Srei est un petit temple sculpté à la perfection dans le gré rose, qui lui vaut d’être considéré comme le plus précieux bijoux de la période Angkorienne. Grâce aux aventures de Malraux, qui y vola un bas-relief en 1923, les français font tristement partie de l’histoire de cette citadelle des femmes.

52-Ta-Som-1 53-Bantey-Srei 53-bantey-Srei-6

 

 

 

 

 

54-Bantey-Srei-7 55-Bantey-Srei-9 56-Bantey-Srei-8

 

 

 

 

 

Nous poursuivons nos visites avec des temples de « second rang » mais qui dégagent une atmosphère à chaque fois différente. Le preah Khan offre un terrain de jeu immense à qui veut se perdre dans son labyrinthe de couloirs et de tours éboulées. Le Ta Som, beaucoup plus petit, a un côté romantique avec son énorme ficus perché au sommet de sa porte-tour. Le Neak Pean comme plongé dans une grande piscine et entouré d’un lac artificiel. Le Thammanom et ses jolies fausses-portes richement décorées. Ou encore le Pre Rup qui, sous les derniers rayons du soleil, prend de belles teintes ocre.

57-Bantey-Kdei-2 59-Neak-Pean-2 61-Neak-Pean-3

 

 

 

 

 

60-Neak-Pean-4 62-Ta-Som-3 66-Thammanom-2

 

 

 

 

 

64-Prea-Khan-2 65-Pre-Rup-1

 

 

 

 

 

La glorieuse capitale de l’empire Khmer aura vécu plus de 500 ans, de sa fondation au IXème siècle à son déclin au XIVème siècle, et l’espace de 3 petits jours nous avons utilisé une sorte de « machine à remonter le temps » pour entrevoir ce que put être la vie de ses habitants à l’époque. Voilà, nous avons vu une des multiples facettes du Cambodge, sans doute la plus belle avant d’en découvrir bien d’autres, comme sa plus sombre… à suivre dans nos prochaines aventures !!!

COMMENTS

8 thoughts on “Cité d’Angkor”

  1. Merci pour la visite culturelle et historique… je suis allé rechercher ce que Malraux est allé faire a Banteay Srei… petit voleur! Nous, tous baigne au soleil. On file a San Diego Mercredi puis Vegas le Lundi suivant… a quand sur Skype?

  2. Comme vous n’avez pas de commentaire… j’en remets un!

    Bon ben Joelle et moi, nous nous sommes baignes hier dans la belle eau turquoise du Pacifique. On est allé a Bellows que vous connaissez bien. J’ai fais un BBQ… kebab de legumes…. hamburger…. avec pour « sandwich », deux gaufrettes en quinoa. tout fin maison! Délicieux! J’ai descendu 3 bières, et Joelle a bu la moitié de mon Bloody Mary…. elle a fait deux heures de sieste après ca!

    A part ca, on s’occupe comme on peut… travail, cuisine, lessives, entretien jardin… vivement les vacances!

    Grosses Bises!

  3. Moi aussi je fais un commentaire aussi du coup. Toujours aussi belles ces photos, je suis allé voir ce qu’avait fait Malraux et … petit voleur !!!

    Ici on ne se baigne pas ou alors c’est indépendamment de notre volonté et parce que la neige a fondu, souvent les flaques sont plus profondes qu’elles n’y paraissent. Aujourd’hui il a fait chaud 11 degrés mais la fin de semaine prévoit des températures de saison (0 degrés).

    Je suis allé me balader avec ma coloc et ses amis sur le Mont Royal tout enneigé de nuit, c’est vraiment beau surtout de nuit avec les lumières de la ville. Ensuite Beckie ma coloc m’a fait boire une tisane locale j’ai fait une sieste de 8h après ça.

    A part ça je prépare le retour en France … grosses bises à vous 4

    • Merci pour les nouvelles les frangins,
      J’adore lire vos commentaires, on a tous nos routines avec les milliers de km qui nous séparent.
      Si on a l’occasion de siroter un nouveau Mojito sur la plage ce soir… on pensera bien à vous.
      On est au sud du Cambodge (oui, avec un article de retard), il fait très chaud mais on peut se rafraîchir dans le golf de Thaïlande.
      On vous embrasse bien fort.
      Julie, Malia, Estelle et Cyril

  4. Bonjour, nous sommes la famille Boucard (Virginie, Bruno, le frère d’Anne, Tom et Lise) et comme vous, nous faisons en ce moment une ballade autour du monde (mais pas en camping car ! enfin seulement 2 mois…).
    Félicitation pour votre aventure en famille et votre blog, très agréable à parcourir.
    Nous sommes actuellement au Pérou et nous devrions arriver dans 1 semaine aux abords du Lac Titicaca Nous aimerions connaître les coordonnées de Christina et Victor pour essayer de toucher du doigt à notre tour la vie de cette famille péruvienne.
    Merci d’avance de votre retour et bonne poursuite de voyage asiatique.
    Salutations,
    Virginie et Bruno
    NB : nous enchaînerons ensuite vers le Chili (par la route) : si vous avez eu des coups de coeur ou des bons conseils, nous sommes preneurs.

  5. Magnifique reportage ! Ces temples recouverts de racines énormes sont impressionnants.
    En visitant ces temples c est un voyage dans le passé fantastique ….
    Je ne suis pas allé voir ce qu’avait fait Malraux???
    Malia et Julie ont l’allure de véritables petites aventurières au milieu des ruines…avec leurs bandanas
    Trop mignonnes et de plus en plus sportives.
    Bravo a vous on vous embrasse fort.

  6. Je suis allé voir ce qu’avait fait Malraux … quel pilleur!…..il à été condamné pour ça , mais il s’en ai plutôt bien sorti
    et en plus il a eu des soutiens en France qui étaient pas n’importe qui…
    gros bisous et bonne continuation

  7. comme c’est sympa de penser à nous dans les ruines de ce temple mythique! nous espérons également croiser votre camping-car « lévriers » au détour d’une rue de St Gilles-les Bains !
    bravo pour ces photos toujours aussi exceptionnelles!!! bises de la famille Bourjea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>