Blog

  • 1648Views
  • /
  • 2 Comments
  • /
  • in 14 - Cambodge, Asie
  • /
  • by arkete

Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas vu la mer, nous prenons donc la direction de Sihanoukville, seule véritable station balnéaire du pays. A Otres Beach, nous trouvons une jolie plage et une ambiance très détendue. Malia et Julie s’adonnent à leurs activités favorites : snorkling et château de sable. Quant aux parents, ils savourent viandes et fruits de mer cuits au barbecue, en sirotant de délicieux Mojitos, le tout sur fond de couché de soleil romantique… ah, le pied !!!

La météo, un peu capricieuse, ne nous permettra pas d’aller explorer en bateau les îles alentours, nous réservons donc cela pour plus tard.

Sihanouk-7 Sihanouk-1 Sihanouk-6

 

 

 

 

 

Sihanouk-9 Sihanouk-2 Sihanouk-10

 

 

 

 

 

Dans notre guide du Cambodge, qui date de 2007, nous lisons que « le Bokor est une station climatique où les nuits peuvent être glaciales »…ouah, on y va. Il est aussi écrit « difficile d’accès, piste étroite en lacets accessible en 4×4 seulement » ! Mais en passant juste au pied de la montagne de l’éléphant, nous nous retrouvons face à une excellente chaussée qui nous assure une grimpette facile et rapide jusqu’au sommet. La route, refaite il y a deux ans, est la meilleure que nous n’ayons jamais eue. Les projets d’hôtels/casinos y sont malheureusement pour quelque chose. Nous quittons la côte sous un beau ciel bleu et regagnons les 1000m d’altitude dans un épais brouillard. Il fait froid, enfin 25°C… YOUPI !!!

Construite par les français dans les années 1920, cette station servait de lieu d’acclimatation aux riches expatriés. Nous visitons les ruines d’un hôtel-casino perdues dans les nuages, ce qui nous plonge dans une atmosphère étrange et alors que nous jouons à cache-cache on croit parfois apercevoir les fantômes des anciens propriétaires condamnés à jamais à hanter ces lieux lugubres.

Bokor-1 Bokor-3 Bokor-12

 

 

 

 

 

Bokor-4 Bokor-24 Bokor-5

 

 

 

 

 

Bien que les Khmers Rouges aient détruit une partie des bâtiments et rasé presque toute la forêt, il reste des sites intéressants à explorer. En prenant garde de ne pas sortir des sentiers balisés (encore truffés de mines), nous partons à la recherche des « 500 rice fields », que nous n’avons jamais trouvé. A moins que ce soit le nom donné à ces formations volcaniques bizarres ???

Bokor-11 Bokor-13 Bokor-16

 

 

 

 

 

Après cet interlude rafraîchissant, nous retournons sur le littoral pour découvrir Kampot et ses exploitations de poivre. La ville en elle-même ne nous a pas vraiment attirés, en revanche la campagne environnante est très belle. A Kep, nous faisons un tour dans le marché au crabe avant de déguster le plat local : le crabe au poivre de Kampot évidemment. Nous allons voir les exploitations de ce poivre délicieusement parfumé et réputé pour être l’un des meilleurs du monde (nous en avons bien sûr dans nos valises !). Les Cambodgiens ont pensé à tout, avec le poivre il faut du sel, et au détour d’une courte piste vers une plage perdue nous tombons sur des salines.

Kep-15 Kep-11 Kep-10

 

 

 

 

 

Kep-9 Kep-14 Kep-17

 

 

 

 

 

Kep-19 Kep-18

Kep-8

 

 

 

 

 

Kep-1 Kep-2 Kep-3

 

 

 

 

 

Kep-6 Kep-5

 

 

 

 

 

Nous montons à bord d’une barque de pécheur assez précaire pour l’île aux lapins, heureusement qu’il n’y a pas de houle ce jour là car nous serions vite trempés ! Un peu décevant, la plage n’a rien de paradisiaque et la mer est couverte d’algues. Nous apprécions malgré tout le tour en bateau qui nous fait découvrir ce joli coin de la côte khmer et les îles du golf.

IMG_1068 Kep-7 Kep-4

 

 

 

 

 

Nous sommes si prêts de la frontière vietnamienne que nous allons tenter un passage avec notre Camping Car, mais nous sommes très vite refoulés, aucun véhicule étranger n’étant autorisé à entrer ici. Il y a malgré tout des moyens d’entrer dans ce pays avec son Camping Car (certains l’ont déjà fait) mais cela semble bien compliqué. Demi-tour , le Vietnam se fera dans quelques jours, à pied et sans notre maison roulante  !

COMMENTS

2 thoughts on “La côte Khmer”

  1. Coucou! Je suis rentre de mes petits voyages, et enfin j’ai pris le temps de lire les deux derniers posts. Le Cambodge a l’air moins idellyque que la Thailande… mais la chaleur humaine, ca ne s’achète pas! Meme pas avec une Mastercard!

    Las Vegas, c’etait bien cool. On a beaucoup mange, vu le Cirque du Soleil deux fois, et on a bien profite de l’Aria hotel et casino! J’espère que vous avez bien voyage de votre cote et que les compatriotes de Gonzague vous ont bien accueillis!

    Bises a out les quatres! Marc.

    • Salut Marc et Joelle,
      C’est vrai que le Cambodge est bien différent de la Thaïlande… et de tous les autres pays visités. Plus rustique, plus nature, plus authentique.
      Et nous faisons de belles rencontres en effet, ce qui est assez sympa, surtout des français qui sont bien présents dans ce pays.
      Content de savoir que le voyage à LV s’est bien passé et que les parents en aient bien profité.
      PS : Gonzague est thaïlandais et chinois… mais bon, il ne t’en voudra pas !!!
      Biz à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>