Blog

  • 2934Views
  • /
  • 3 Comments
  • /
  • in 8 - Uruguay, Amérique du Sud
  • /
  • by arkete

Nous voilà arrivés dans le dernier pays de notre périple en Amérique du Sud : l’Uruguay. Nous le traversons en diagonale avec pour seul arrêt, avant Montevideo, un bivouac à Trinidad qui nous permet de faire un grand nettoyage du camping car en prévision de son départ en cargo.

Nous resterons cinq jours à Montevideo le temps de faire les papiers pour l’embarquement du camping car et de préparer nos sacs pour les cinq semaines que nous allons passer sans lui ! Cette capitale qui se trouve en bordure du rio de la Plata est plutôt accueillante, à taille humaine et avec de jolies plages. 

Montevideo-1 Montevideo-2 Montevideo-3

 

 

 

 

 

Montevideo-6 Montevideo-9 Montevideo-5

 

 

 

 

 

Malheureusement, l’hiver ici commence à pointer le bout de son nez et les trois derniers jours sont un peu tristounets avec la pluie qui n’arrête pas de tomber. Nos âmes de poète nous laissent penser qu’avec cette pluie interminable, c’est tout l’Amérique du sud qui pleure notre départ. Nous en profitons pour tous passer chez le coiffeur en prévision du mariage de Marc et pour déguster notre dernier morceau de viande… succulente!

Montevideo-4 Montevideo-11 Montevideo-10

 

 

 

 

 

Enfin arrive le jour du grand départ et nous nous préparons pour 26 heures de voyage, le cœur un peu serré de laisser notre maison roulante et surtout ce continent qui nous a tant plu !

 

 La boucle est bouclée : nous sommes arrivés à Buenos Aires le 14 janvier 2014. 5 mois plus tard, le 23 Mai, nous sommes à Montevideo, en face de Buenos Aires, sur l’autre rive du rio de la Plata, côté Uruguayen.

122 jours passés sur le continent Sud Américain, 7 pays traversés, 17 passages de frontière, 23 554 km parcourus (dont une bonne partie sur du ripio, piste caillouteuse et poussiéreuse) avec une moyenne de 193  km/jour.

L’heure du bilan a donc sonné et nous en profitons pour nous rappeler nos meilleurs souvenirs, ainsi que les galères qu’il nous a fallu surmonter.

Nous sommes tous d’accord pour dire que notre plus beau souvenir restera le glacier de Perito Moreno. Tous les éléments étaient réunis pour faire de ce séjour un moment exceptionnel : il faisait un temps magnifique, nous étions « presque » seuls sur les passerelles et le glacier nous a offert un spectacle inoubliable. Ce phénomène naturel pousse à la méditation et à la quête de spiritualité. 

Difficile de ne pas parler d’Ushuaia et de la terre de feu. C’était notre premier grand objectif (attendre le point le plus au sud du monde par voie terrestre) même si nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre sur ces terres isolées. Tout d’abord, il y a la traversée de la Patagonie atlantique : longue, monotone et qui indique aux voyageurs audacieux à quel point cette région du monde est inhospitalière. Ensuite, il y a eu la rencontre des habitants : accueillants et généreux; mais aussi des autres voyageurs, dont la famille Bourgea avec qui nous avons partagé de très beaux moments. Enfin, il y a les mythes et les légendes qui accompagnent ce « bout du monde » et qui font de cet endroit une expérience à part entière.

Les filles quant à elles, ont adoré les animaux de la côte atlantique (pingouins, lions de mer, éléphants de mer…) et notre petit séjour aux îles Uros, sur le lac Titicaca.

Nos 3 plus beaux bivouacs : au cabo san pablo sur la terre de feu près du Desdemona (navire échoué), à la cueva de los manos seuls au monde et avec vue imprenable sur la canyon, dans le désert d’Atacama avec des amis.

Parmi les moments moins joyeux, Estelle a retenu « la crise de claustrophobie » dans le parc de Queulat. Cyril, lui, se rappellera longtemps des arrivées tardives dans les grandes villes péruviennes. Pour finir, comme l’a dit Gaëlle dans un de ses commentaires, nous sommes désormais bien conscients d’être 5 à faire ce voyage et que chacun doit mettre du sien pour avancer… même le camping-car.

Une grande leçon de cette partie du périple est que lorsque l’on prend son temps, le voyage n’offre pas que de très beaux paysages à contempler, mais également de très belles rencontres. Aussi, nous n’oublierons pas Luis et sa famille à Punta Lara (Argentine), Roger et sa famille à Placilla (Chili), Juan et sa famille à Potosi (Bolivie).

COMMENTS

3 thoughts on “Montevideo et Bilan Amérique du Sud”

  1. Bonjour Malia,
    Bon anniversaire! C’est Solenn qui nous a dit que c’était ton anniversaire aujourd’hui.
    Moi aussi j’ai fêté mon anniversaire et j’ai eu le camping car playmobil.
    Tu as de la chance de faire ton voyage dans un vrai camping car.
    Tu me manques. Bisous Malia. Au revoir.
    FAUSTINE

    • Bonjour Faustine,

      Merci Merci!!! Moi aussi, j’ai le camping car Playmobil, j’adore jouer avec.
      Je ne sais pas encore si je vais avoir des cadeaux, je vais fêter mon anniversaire tout à l’heure avec toute ma famille pendant que vous dormez car je suis à Hawaï et il y a 12h de décalage horaire!
      Gros bisous

      Malia

  2. bonjour les amis,
    nous sommes heureux de savoir que le voyage continue pour vous vers un autre continent! que de souvenirs partagés ensemble en Amérique du sud! nous n’oublierons pas non plus ces bivouacs en commun dans l’Atacama et San Pablo.
    Cela fait tout drôle de savoir que vous n’êtes plus sur continent, on aimerait encore vous y croiser « par hasard « !
    bonne route à vous et à très bientôt via les blogs!!!
    on vous embrasse,
    la famille Bourjea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>