Blog

  • 3309Views
  • /
  • 5 Comments
  • /
  • in 10 - Japon, Asie
  • /
  • by arkete

Après seulement 9h30 de vol, nous avons réussi à faire un bond dans le futur. Nous sommes partis le 10 juin dans l’après midi d’Hawaï et nous arrivons le 11 juin au soir à l’aéroport international du Kansai au Japon ! Tonton Jérôme est là pour nous accueillir et nous guider dans ce pays aseptisé, organisé mais où quasiment personne ne parle un mot d’anglais !

Notre première destination est Osaka où nous allons passer trois jours. Nous sommes tout de suite émerveillés par les enseignes lumineuses, la musique et les centaines de restaurants, bars et salles de jeux de la rue Dotombori.

Osaka-2 Osaka-5 Osaka-3

 

 

 

 

 

Osaka-1 Osaka-6

 

 

 

 

 

Après un passage chez Dr Kido pour une séance vaccination en prévision de notre séjour en Asie du Sud Est, visite du château d’Osaka. Construit au XVI siècle par un ancien seigneur de guerre, il a été incendié puis reconstruit à plusieurs reprises. Perché sur un promontoire, il en impose au loin et offre depuis sa terrasse une belle vue panoramique sur la cité nippone.

Osaka-9 Osaka-7 Osaka-8

 

 

 

 

 

Le Japon est un pays plein de contrastes où l’expression entre « modernité et tradition » n’a jamais aussi bien été illustrée. Alors que nous nous dirigeons vers le quartier Miyakojima, nous tombons sur un temple coincé entre d’immenses gratte-ciels. Afin de montrer notre respect aux cultes Shintô et Bouddhiste nous suivons scrupuleusement les règles de base : purification des mains, retrait des chaussures, prière dans le calme… Nous sommes des disciples disciplinés !!! Le premier temple bouddhiste du Japon (Shi Tennô-ji) sera notre première grande répétition : un sans faute ou presque.

Osaka-14 Osaka-13 Osaka-11

 

 

 

 

 

Osaka-10 Osaka-12 Osaka-15

 

 

 

 

 

Le Japon est également riche en divertissement en tout genre. Malia et Julie se régalent en jouant aux pinces, en quête d’une jolie petite peluche, ou au « tap-tap crocro ». Les adultes, eux, se prennent pour Joe DiMaggio le temps d’une dizaine de balles dans un batting center. Nous prendrons également un peu d’altitude à bord d’une grande roue pour admirer la ville vue d’en haut.

Osaka-20 Osaka-21 Osaka-19

 

 

 

 

 

Osaka-18 Osaka-17 Osaka-16

 

 

 

 

 

Le dépaysement est également culinaire. Un célèbre adage dit que le Japon est comme un être humain dont la tête serait à Tokyo, le cœur à Kyoto et l’estomac à Osaka. Nous avons donc troqués nos couverts pour les baguettes et c’est sans limite que nous nous lançons à l’assaut des sushi, ramen, okonomiyaki, mochi et autres spécialités. Nous avons même tenté, au péril de notre vie, le fameux tessa, un sashimi préparé avec le dangereux fugu (poisson-globe). Sa chaire et si finement tranchée qu’on peut quasiment voir circuler le poison dans les veines (pourtant mortes). Les chefs cuisiniers doivent être certifiés pour avoir le droit de cuisiner ce poisson au poison mortel. Respectant les coutumes, les filles prennent le soin de bien se laver les mains avant le repas avec des serviettes chaudes… en revanche Julie hésite encore entre fourchette et baguette.

Osaka-26 Osaka-22 Osaka-23

 

 

 

 

 

Osaka-25 Osaka-24 Osaka-27

 

 

 

 

Une autre expérience à vivre au Japon : les transports en commun. Je vous passe les prises de tête à acheter les tickets de métro aux distributeurs et se repérer sur les plans et les panneaux lorsque vous ne maîtrisez pas du tout le Kanji (alphabet japonais). Il y a aussi : les files d’attente bien délimitées au sol, avec des sigles vous indiquant quelle file emprunter pour quel train ; ou encore les wagons réservés aux femmes.

Osaka-29 Osaka-31 Osaka-30

 

 

 

 

 

Malia devient la star d’un jour à la cérémonie du riz. Des dizaines de paparazzis la prennent en photo et elle se prête très bien au jeu. Pourtant, les sujets ne manquent pas avec leurs costumes traditionnels.

Osaka-32 Osaka-33 Osaka-34

 

 

 

 

 

Osaka-35 Osaka-36

 

 

 

 

Nous voilà donc immergés en Asie, où pour la première fois Cyril met les pieds. Le choc culturel tant attendu est bien présent et ce, à notre plus grand bonheur.

COMMENTS

5 thoughts on “Osaka, l’estomac!”

  1. Un nouveau dépaysement!!! Merci de nous en faire profiter par toutes ces photos.
    Bon séjour en Asie.
    Nous vous embrassons.

    Christine, Jean-Christophe et les enfants.

    • Salut Delphée, c’est Malia.
      Est-ce que le Brésil est un joli pays ? Es-tu allée voir un match de foot ?
      Avec Julie, on adore le Japon, même s’il y a beaucoup de monde dans les rues.
      Gros bisous à toi et à Mahé
      Malia et Julie

  2. Hello Cyril et Estelle,

    Ariane m’a donné l’adresse de votre blog et c’est un régal pour les yeux et les papilles de vous suivre dans vos pérégrinations!Inutile de vous dire que vous nous donnez très envie de faire la même chose un jour!
    Nous avions visité l’Argentine avec Yann (Buenos + Patagonie) 3 semaines il y a 4 ans et c’est très émouvant de retrouver certains lieux, notamment le Perito Moreno!
    Merci encore à vous de nous faire partager votre expérience,
    Bises à vous 4!

    Laëtitia

    • Salut Laetitia,

      Merci pour ton message! Y’a pas mal d’anciens isimiens qui se baladent sur le blog, ça fait plaisir!
      Le Perito Moreno est un de nos plus beaux souvenirs en Amérique du Sud, on le conseille à tout le monde!
      Biz

      Estelle, Cyril and co

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>