Blog

  • 4096Views
  • /
  • 5 Comments
  • /
  • in 17 - Grèce, Europe
  • /
  • by arkete

Au programme de cette semaine : Nauplie, un mélange entre St-Tropez et Aix-en-Provence, à la sauce Tzatziki bien sûr ; un trésor vieux de 3500 ans à Mycènes ; et ce qui nous est annoncé comme le Mt-Saint-Michel Hellénique ou encore le Gibraltar de l’est, la bien nommée Monemvasia. Un programme éclectique qui devrait satisfaire aux exigences de tous les membres de la petite famille.

En arrivant à Nauplie, nous nous heurtons à la complexité urbaine, à la difficile circulation et enfin au nombre impressionnant de bus qui déversent un flot continu de jeunes lycéens dans les ruelles ventées de la ville. Nous décidons de monter directement à la forteresse pour étudier la cité d’en haut. Le panorama est très sympa : la ville, son port, le golf Argolique, l’Akronauplie et en toile de fond les reliefs de Mycènes. Malia et Julie s’amusent comme des folles, le fort Palamède offrant un terrain de jeu formidable avec ses prisons et ses multiples bastions envahis par les coquelicots. 

Monem 3 Monem 5 Monem 6

 

 

 

 

 

Monem 7 Monem 9 Monem 10

 

 

 

 

 

Monem 11 Monem 18 Monem 12

 

 

 

 

 

Nous avons réussi à délimiter les contours de la vieille ville, il y a de la place sur le parking : nous sommes prêts à parcourir les rues de Nauplie. D’anciennes mosquées côtoient des hôtels particuliers joliment retapés, des galeries d’artistes et des cafés aux terrasses étonnamment décorées. C’est sympa, mais il y a vraiment beaucoup trop d’étudiants qui ont quartier libre dans la ville… on décide donc de passer notre chemin.

Monem 22 Monem 23 Monem 24

 

 

 

 

 

Prochaine étape : des tombeaux royaux pharaoniques, une ancienne cité avec son palais en ruines et au loin des sommets enneigés. Malia et son papa, armés de leurs lampes frontales, tentent la descente dans l’ancienne citerne. C’est lugubre, humide et au fur et à mesure que l’on descend vers la fontaine (12m de profondeur), on se demande comment les pierres qui nous servent de plafond font pour tenir debout, alors que la quasi-totalité du site est en pièces !!! C’est simple, Malia était toutes dents dehors en haut des marches, affichait un sourire crispé à mi-chemin et finissait agrippée à son papa en bas des marches. Le petit musée archéologique est très intéressant : parmi les offrandes qui accompagnaient les défunts dans leur dernier voyage, on trouve le trésor d’Atrée et… l’ancêtre de la poupée Barbie.

Monem 25 Monem 26 Monem 27

 

 

 

 

 

Monem 29 Monem 33 Monem 34

 

 

 

 

 

Monem 36 Monem 37 Monem 38

 

 

 

 

 

Monem 40 Monem 41

 

 

 

 

 

Après la visite des sites archéologiques, Malia veut absolument se baigner et il nous faut donc regagner la côte au plus vite. Malgré une eau très froide, un vent glacial et des galets en guise de sable, Malia et Julie s’en donnent à cœur joie (jusqu’aux mollets). A Léonidion, ville paisible au pied d’immenses falaises ocre, nous arpentons les petites ruelles de la ville sous le regard amusé des anciens du village. Le bivouac sera facilement trouvé dans le port de Plaka, le long de la plage et avec un clair de lune à tomber. Un panneau interdiction de camper à gauche, juste en face un autre qui nous dit de ne pas stationner ici et enfin derrière nous, le poste de police… ben, je pense que c’est l’endroit parfait !!!

Monem 45 Monem 48 Monem 49

 

 

 

 

 

Monem 50 Monem 54 Monem 52

 

 

 

 

 

Monem 55 Monem 56 Monem 57

 

 

 

 

 

Nous poursuivons notre route vers le mont Parnonas, au fond d’un canyon où coule une eau cristalline. Nous grimpons ensuite jusqu’à Kosmas puis Geraki, des villages perchés à plus de 1200m. Ensuite, c’est au milieu d’une véritable mer d’oliviers que nous redescendons en zigzag jusqu’à la mer.

Monem 59 Monem 61 Monem 62

 

 

 

 

 

Monem 64 Monem 65 Monem 67

 

 

 

 

 

L’accès à Monemvasia se fait par une digue qui relie la presqu’île au continent. Une première balade dans la ville nous enchante. Après le passage de la double porte fortifiée nous pénétrons dans le village médiéval où règne une atmosphère toute particulière, pas de voiture, aucun bâtiment moderne, que de jolies pierres… « Un endroit béni des Dieux Grecs » (dixit le Routard). Nous décidons de dormir juste en face du rocher et de lui réserver une visite plus approfondie dès le lendemain (un jour annoncé comme spécial).

Monem 73 Monem 68 Monem 69

 

 

 

 

 

Monem 70 Monem 72 Monem 75

 

 

 

 

 

Ça y est, nous sommes le dimanche 5 avril : le jour J. Celui dont Malia nous parle tous les jours depuis Noël (l’autre date importante selon ses critères de petite fille), c’est Pâques. Et bien, les plus heureux aujourd’hui ce sont presque les parents qui en terminent avec ce compte à rebours interminable qui aura duré plus de 3 mois. On espère juste ne pas lancer celui de Noël trop tôt !!!

A peine réveillés, nous entendons Malia pousser des Aaaaahhh et des Oooohhh. Les cloches sont passées dans le camping-car, il y en a partout : dans les gants de toilette, dans les chaussures, dans les lits… Bref, grande partie de rigolade au petit matin. Mais, l’aventure ne s’arrête pas là, il parait qu’il y en aurait de cacher au sommet du rocher. Avec une pareille « carotte » au bout du chemin, les filles avalent les escaliers qui mènent à la ville haute, malheureusement fermée pour cause de restauration (vraiment secondaire pour certaines). Trop occupées à fouiller chaque recoin du parcours, Malia et Julie profitent à peine du beau panorama sur la ville basse et la baie. Faut dire que les cloches ont trouvé de sacrées cachettes pour les œufs cette année et même Malia a du mal à les trouver. Le fruit de cette fantastique récolte sera englouti avant le déjeuner… heureusement qu’il y a un énorme cochon en chocolat qui nous attend dans le CC.

Monem 77 Monem 82 Monem 89

 

 

 

 

 

Monem 83 Monem 84 Monem 90

 

 

 

 

 

Monem 93 Monem 94 Monem 95

 

 

 

 

 

Monem 97 Monem 101 Monem 102

 

 

 

 

 

Monem 104 Monem 106 Monem 110

 

 

 

 

 

Monem 112 Monem 113

 

 

 

 

 

Décidément en Grèce, on se régale de fantastiques paysages, on se délecte de la gastronomie Grecque, on s’enivre des doux parfums d’olivier et lorsqu’on se dit que cela fait beaucoup tout de même, il y a toujours une fête religieuse pour apporter l’excuse parfaite à la dégustation de savoureux chocolats… Et en plus, Pâques, que l’on vient de fêter ce dimanche 5 avril (calendrier catholique) aura lieu dans une semaine en Grèce (orthodoxe)… ben zut alors !!!

 

COMMENTS

5 thoughts on “Péloponnèse : de Nauplie à Monemvasia”

  1. Haha, genial ce post… Mon compte a rebours est celui qui mènera Joelle et moi en… Grèce! Vous m’en donnez l’eau a la bouche!

    Profitez en bien, vous avez l’air de vous éclater!

  2. Je voulais vous envoyer une photo du canal de Corynthe traversé par un bateau, mais je n’ai pas trouvé comment faire.
    Bon voyage. Yves et Michèle

    • Salut les amis,
      Merci pour la petite pensée sympa !!!
      Nous sommes en ce moment du côté de Delphes, en route vers les Météores – mont Olympe.
      J’espère que vous continuez à apprécier les visites, sans trop dépouiller les sites avec vos trouvailles archéologiques :)
      On voulait aller vers les lacs de Prespa au nord, pour voir les Pélicans… mais je ne sais pas si nous aurons le temps.
      On pense bien à vous.

  3. Ahahah énorme la chasse aux oeufs !! Ici les gamins du chalet sont trop nuls, déjà ils ne voient pas les oeufs, et en plus sur les 5, il y en a 3 qui n’aiment pas trop le chocolat (dont la mienne) !! En revanche en Suisse ce sont les lapins qui déposent les oeufs, pas les cloches :)

    Sinon c’est juste magnifique, je suis impressionnée par les champs de fleurs, déjà les coquelicots ?!

    Profitez bien !!

    • Oui Alice, le printemps est bien installé en Grèce et les visites au milieu des fleurs sont super agréables.
      Et, c’est noté, on ne vous ramène pas de chocolats Grecs !!! D’ailleurs, ici, les œufs cachés sont de vrais œufs de poule joliment décorés.
      BIZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>