Blog

  • 2679Views
  • /
  • 3 Comments
  • /
  • in 11 - Malaisie, 12 - Singapour, Asie
  • /
  • by arkete

Pour rejoindre Singapour, il nous faut traverser la partie occidentale de l’état de Johor avec ses anciennes cités coloniales et ses charmants ports de pêche. Sur la route, nous poursuivons nos découvertes en dégustant une étrange mais délicieuse purée de poisson rougeâtre, cuite dans une feuille de palmier.

JB-3 JB-4 JB-5

 

 

 

 

 

JB-1 JB-2

 

 

 

 

 

Le lendemain : arrivée à Johor Bahru, la ville frontière avec Singapour, réputée pour être sale et chaotique. Il est difficile de s’y repérer et nous nous retrouvons un peu par erreur à l’immigration, prêts à passer la frontière avec le CC. Puisque nous y sommes, nous en profitons pour demander si à tout hasard il est possible de passer la frontière avec un véhicule étranger, qui plus est, un camping-car. La réponse enthousiaste des douaniers malais « pas de problème et bon séjour à Singapour » nous incite à poursuivre notre chemin. Nous empruntons le causeway qui traverse le détroit de Johor et rejoint l’autre poste frontière. Je commence à y croire mais Estelle, plus réaliste, me rappelle qu’il est normalement impossible de circuler avec un CC dans Singapour. Il ne nous manque plus qu’un tampon et nous y sommes… C’est là que le grand chef douanier débarque et nous fait redescendre brutalement sur terre. Non, il n’y a rien à faire, on ne passe pas sans le permis de circuler et l’assurance qui vont bien. Et même avec ça, rien de garanti. C’est un peu vexé que nous refaisons tout le chemin en sens inverse, deux heures de perdues… Singapour ce sera pour plus tard.

Pas simple de trouver où passer la nuit à Johor Bahru et c’est en fin de journée que nous nous garons sur le parking de la mosquée du sultan Abu Bakar. Après une bonne nuit de sommeil rythmée par les appels à la prière, nous partons à la découverte de la ville. Même à pied, il est décidément très compliqué d’emprunter les rues encombrées de cette ville en pleine mutation. En revanche le quartier colonial, nous offre une pause agréable pour le déjeuner. En terrasse d’une maison décorée aux couleurs de la Chine, nous savourons de délicieuses fried nooddles.

JB-10 JB-6

 

 

 

 

 

JB-7 JB-8 JB-9

 

 

 

 

 

Avant de partir pour Singapour, il nous reste 2 choses à faire. La première, trouver un endroit sécurisé où laisser notre CC pendant 3 jours. Il suffira d’aller discuter 5 min avec Dayne, chef de la sécurité de la mosquée, pour qu’il propose lui-même d’en prendre soin pendant notre absence. Nous pourrons partir l’esprit tranquille.

La seconde, mettre le frigo tête en bas : notre dernier espoir pour qu’il fonctionne à nouveau. Cyril en profite pour faire un bon nettoyage de la cheminée et du brûleur. Nous sommes prêts… Singapour, nous voilà.

En 1h et un simple passage de frontière, nous quittons la Malaisie en bus et regagnons la ville-état de Singapour, pays le plus développé d’Asie et surtout très cosmopolite.

Notre première expérience à Singapour sera culinaire, avec la dégustation des « meilleurs raviolis chinois du monde » comme les xiao long bao à la truffe noire. C’est l’estomac plein que nous partons à la découverte des gardens by the bay, avec ses arbres futuristes (on se croirait dans Avatar) et ses serres magnifiques. Dans le cloud forest dôme, la visite est spectaculaire avec de grandioses chutes d’eau à l’entrée et un parcours en hauteur sur des passerelles. Malia et Julie, peu passionnées par les pots de fleurs de papa et maman, préfèrent s’éclater dans les jeux d’eau. Nous finissons la journée par Marina Bay et ses bâtiments extravagants, avant de retrouver notre chambre d’hôtel (où il est interdit de fumer mais aussi de manger du durian… quand on vous dit que ça pu !).

SG-1 SG-2 SG-3

 

 

 

 

 

 

SG-13 SG-11 SG-4

 

 

 

 

 

SG-6 SG-8 SG-37

 

 

 

 

 

SG-5 SG-7 SG-10

 

 

 

 

 

SG-9 SG-12

 

 

 

 

 

SG-15

SG-16 SG-17

 

 

 

 

 

Un petit tour dans le quartier très coloré de Little India et nous prenons le métro pour Chinatown. La visite du Buddha Tooth Relic Temple nous permet d’admirer la supposée canine gauche du maître délicatement installée dans un stupa en or massif de 420kg. Comme souvent les temples chinois cohabitent avec des mosquées, des temples hindous et autres édifices religieux. Et ici, dans les pharmacies on trouve d’étranges remèdes.

SG-18 SG-19 SG-20

 

 

 

 

 

SG-21 SG-22 SG-23

 

 

 

 

 

SG-24 SG-25 SG-26

 

 

 

 

 

Après avoir marché pendant des heures sous un soleil de plomb, la fine équipe montre des signes de fatigue. Une mini croisière sur la rivière Singapour nous permet de poursuivre la visite des monuments de la ville tout en faisant une pause… Julie en profite pour faire la sieste, rapidement imitée par sa maman.

SG-27 SG-28 SG-29

 

 

 

 

 

En soirée, nous retrouvons Christophe (un ancien collègue de Cyril qui vient de s’installer avec sa famille à Singapour) dans le quartier de Kampong Glam. Les rues sont animées, comme la très chic Haji Lane.

SG-30 SG-31

 

 

 

 

 

Sur le chemin qui regagne la frontière, nous visitons le zoo de Singapour. Julie est passionnée par le spectacle des éléphants, Malia a droit à son tour de cheval (toujours trop court)… bref elles adorent. Surtout qu’en bénéficiant d’entrées gratuites (rencontre inattendue dans le bus), nous avons craqué pour une petite charrette : visite tout confort pour les filles (un peu moins pour le papa).

SG-32 SG-33 SG-34

 

 

 

 

 

SG-35 SG-36 SG-38

 

 

 

 

 

La prochaine fois, nous espérons voir quelques uns de ces animaux dans leur habitat naturel.

COMMENTS

3 thoughts on “Pointe sud du continent asiatique”

  1. Pour avoir des arbres aussi étonnants …ils les sculptent…c’est incroyable. Et que de couleurs,
    Ça a l’air d’une ville très moderne avec çes constructions si spectaculaires…et en plus un zoo ,il y a tout ce qu.il faut pour occuper tout le monde. La « GASTRONOMIE » toujours au R.V avec cette variété de plats.il me semble que la cuisine asiatique est une des meilleurs du monde…….
    Plein de bisous
    Bonne continuation et au prochain épisode

  2. Salut Cyril,
    j’avais un peu laissé tomber la lecture du blog… (bouh!!) mais c’est avec joie que je vois que vous continuez fidèlement votre périple!!!
    C’est vraiment top tout ce que je peux lire, et je vous envie bien derrière mon bureau de controlling pour l’usine LU!!
    Bon courage avec le frigo!! ihihihi!!
    Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>