Blog

  • 1770Views
  • /
  • 2 Comments
  • /
  • in 13 - Thailande, Asie
  • /
  • by arkete

En quittant Bangkok et avant de rejoindre la province de Chiang Mai plus au nord, nous décidons de faire un détour vers l’ouest pour une page « histoire ». Si je vous dis le pont sur la rivière Kwai, vous me répondez en sifflant (lala-la-la-la- lalala) ou vous me parlez du film de David Lean de 1957, inspiré du roman de Pierre Boulle. Mais ce qu’on oublie un peu, c’est la période pendant laquelle se déroule le film, les raisons de la construction de cette fameuse ligne ferroviaire et ce qu’elle a engendré. En ce qui nous concerne, nous avons comblé nos lacunes au musée de Kanchanaburi. Durant la 2nde guerre mondiale, l’empire du Japon lance le projet ambitieux de construire une voie ferrée de 415km à travers la Thaïlande pour rejoindre la Birmanie et ainsi soutenir ses troupes dans la conquête du Raj Britannique. L’idée était d’utiliser les prisonniers de guerre occidentaux détenus à Singapour, ainsi que des travailleurs asiatiques. Malheureusement, les conditions de travail étaient telles que près de 16.000 personnes ont perdu la vie pendant les travaux  sur le pont.

Kwai-2 Kwai-1 Kwai-3

 

 

 

 

 

Le soir nous sommes accueillis dans le Wat Neua, où l’ambiance semble assez festive, sans doute la fin du vegetarian festival. Cyril, en allant demander l’autorisation de passer la nuit dans l’enceinte du temple, en profite pour savoir quelle est la raison de tant de joie et de gaîté. Il s’approche respectueusement de la petite cérémonie, prend quelques photos de l’orchestre qui joue de la musique traditionnelle Thaï jusqu’à ce qu’une dame vienne se présenter avec un grand sourire : « Bonjour, je m’appelle Emma, bienvenue aux funérailles de ma mère ». Bon, ben après quelques minutes à se sentir très bête… Cyril ne pourra pas refuser une petite boisson, un morceau de sandwich et de poser avec une partie de la famille pour la photo souvenir. Comme quoi, des adieux ne doivent pas toujours être tristes !!!

Kwai-4 Kwai-5 Kwai-6

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous nous rendons dans le parc national d’Erawan, célèbre pour sa cascade sur sept niveaux. Il fait toujours très chaud et la marche bien qu’assez facile nous épuise. Un petit bain dans les eaux fraîches de la rivière nous permet de nous relaxer, d’autant plus que des poissons viennent nous grignoter les peaux mortes des pieds…  comme au spa. C’est plutôt amusant sauf que les petits poissons laissent la place à de plus gros qui semblent littéralement nous avaler les orteils… Ca fait marrer Julie, mais Malia est vite sortie de l’eau et papa finira à l’abri sur sa branche d’arbre. Mais en redescendant au niveau 4, la tentation de faire du toboggan sur les rochers est trop grande et Cyril joue les grands enfants avec de jeunes Thaïlandais.

Kwai-7 Kwai-8 Kwai-9

 

 

 

 

 

Kwai-11 Kwai-14 Kwai-15

 

 

 

 

 

Kwai-16 Kwai-12 Kwai-12-bis

 

 

 

 

 

Il est ensuite temps de reprendre la route en direction du Nord et de la ville d’Ayuthaya, ancienne capitale Thaïlandaise, ou plutôt du Siam. Pendant 417 ans, cette ancienne cité a vu passer 33 rois qui se sont engagés dans 70 guerres, jusqu’en 1767 où l’invasion Birmane annonça le début du déclin de ce vaste empire. Notre visite commence par le Wat Phra Si Sanphet. Les 3 stupas qui subsistent, laissent imaginer la taille colossale de ce palais construit il y a plus de 600 ans. Il y a tellement de sites intéressants que nous enchaînons les visites de temples comme on enfile des perles. Heureusement qu’il y a la pause fraîcheur au Wat Phra Mahathat : glace à la noix de coco, puis une dégustation des meilleurs nouilles de la ville.

Kwai-17 Kwai-18 Kwai-19

 

 

 

 

 

 

Kwai-21 Kwai-23

Kwai-20

 

 

 

 

 

Kwai-25 Kwai-26 Kwai-22

 

 

 

 

 

Kwai-27 Kwai-28 Kwai-29

 

 

 

 

 

Allez, encore quelques ruines et nous allons voir ce que peut bien cacher le Kraal au nord de la ville.Il est dit dans notre guide que chaque année le roi venait sélectionner les meilleures bêtes pour la guerre, mais à notre plus grande surprise, le Kraal fonctionne toujours. Evidemment, plus de roi mais des Mahouts qui prennent soin de près de 80 éléphants qui ont été recueillis après des maltraitances. C’est extraordinaire de pouvoir les approcher de si près, les gros adultes comme les petits, âgés de quelques mois. A la fin les filles sont tellement à l’aise qu’elles nourrissent les adultes et Julie prend en affection le bébé éléphanteau… non, non, on ne le prend pas avec nous !!! De toute façon, on n’a pas la place.

Kwai-30 Kwai-31 Kwai-32

 

 

 

 

 

Kwai-33 Kwai-36 Kwai-35

 

 

 

 

 

Kwai-34 Kwai-37 Kwai-38

 

COMMENTS

2 thoughts on “Rivière Kwai, Parc Erawan et Ayuthaya”

  1. Coucou!
    Vous auriez pu faire l’effort pour l’éléphanteau…..quand même!!
    Bon, j’essaie de rattraper mon retard mais y’a tellement d’articles à lire que je n’arrive pas à suivre le rythme! Si vous pouviez faire un peu moins de choses..!!
    Trêve de plaisanterie, merci pour tout ce que vous nous faites partager!
    Bises

  2. Au fait, Joyeux Anniversaire Cyril !!!!!! Titouan a fêté le sien avec sa bande de copains/copines à la maison….Première expérience é-pui-sante !!!!
    Bises à tous les 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>